Accueil > Courses/Résultats > Championnat de France Paratriathlon – 23 août 2014

Championnat de France Paratriathlon – 23 août 2014

26 août 2014

Quelle diversité d’épreuves triathlétiques ce week-end! L’Inferno Triathlon, le Triathlon de Malterdingen et… nous vous l’avions annoncé début juillet (cf. article), le Championnat de France Para pour Laurent Seynat à la Ferté Bernard.

Il nous fait le plaisir de nous raconter son tout premier Championnat de France pour sa 1ère saison de pratique du triathlon… merci à lui pour ce retour qui ne manque pas de rebondissements!

« Vendredi 22/08,  départ en solo à 7h30 pour 6h de route, direction La Ferté Bernard dans la Sarthe pour mon premier championnat de France Paratriathlon.
Aussitôt arrivé sur place, pas de temps à perdre, repérage du parcours vélo en voiture dans un premier temps.
Un circuit vélo sélectif avec 3 bosses dont la bosse des Moussières, et la Côte du taureau (passage à 17%) sur les 10er KM, les dix derniers sont en descente continue.
Je découvre mon hôtel et après une installation/sieste, je passe la tenue vélo pour le repérage pratique. Mes impressions se confirment, la côte du taureau va faire mal (dans l’esprit de la rue principale de Dahlenheim direction la fabrique de chaux), les 10 derniers KM en descente devront être bien gérés pour ne pas se cramer. A l’arrivée, j’en profite pour faire un tour sur l’anneau de course à pieds en bitume à faire 4 fois le jour J, c’est ultra plat.

Samedi 23/08 levé au aurore pour la visite médicale de classification à 8h00, après 45mn C. MAZURE m’annonce la triste nouvelle. Dans la nouvelle classification ITU 2014, je suis hors classement, c’est une grosse déception, il m’informe que je ne suis pas le seul dans ce cas et que des athlètes des anciennes catégories se retrouvent  aujourd’hui hors catégorie ITU 2014. Je courrai tout de même ce soir mais hors classement championnat de France. Sachant qu’il m’indique que la classification peut être revue pendant le triathlon mais je n’ai guère d’espoir. Quelle déception après les heures d’entrainements de ces deux derniers mois et les sacrifices…

échauffement natation avant course

échauffement natation avant course

15h briefing course avec les 35 paratriathlètes, les départs seront différés entre 18h30 et 18h50 en fonction des catégories. Je partirai donc à 18h50 avec les PT2, PT3 et hors classement.

17h30 ouverture parc vélo, je m’installe, pose le vélo, tourne la roue, regarde le compteur, retourne ma roue, re regarde le compteur. Rien ne se passe, je bricole pendant 20mn, il me faut me rendre à l’évidence, je vais courir sans compteur vélo, au feeling, une première. J’enfile la combi et pars m’échauffer.

affiche box

affiche box

18h50 c’est le départ, on est une petite dizaine dans cette série à l’eau, 500m en ligne droite puis virage et 250m vers la plage de sortie. Les derniers 100m sont éprouvants mais je tiens bon. Mon manque d’expérience me fait défaut pour gérer mon effort, je ne « crawlais » pas il y a encore un an.
L’aire de transition est grande et je perds du temps, je décide de mettre mes chaussettes pour le confort vu que je suis hors classement.
J’enfourche mon Felt B16 et me lance, les sensations vélo sont bonnes, il faut dire que les dernières semaines d’entrainement ont été intenses. Sur la route c’est pas la grande foule, autant que sur la route de port du Rhin le soir où j’ai mes habitudes (d’entrainement vélo of course ). Première côte au bout de 2km, ça passe, la deuxième km5, ça passe, la côte du taureau km9, c’est hard, je suis presque à l’arrêt. Je souffle un coup en haut et c’est parti pour les 10 derniers km en légère descente. J’adore cette partie, je me fais vraiment plaisir. Peut être un peu trop, les 5 derniers km mes cuisses me rappellent qu’il reste 5km à faire en CAP. Je décide de bien mouliner sur le dernier km et de finir mon bidon.
Transition rapide, les 500 premiers mètres sont dures, j’ai les jambes raides, j’arrive pas vraiment à me lancer. Je reste à cette allure, on verra par la suite si j’arrive à retrouver de l’énergie. Je sens bien que je ne suis pas dans un grand jour et mon absence de classement ne m’aide pas vraiment. Je compte les 4 tours et passe la ligne, c’est fini. Je ressens une grande joie comme à la fin de chaque triathlon cette année. Je demande l’heure, je calcule, environ 1h20 soit mon meilleur temps cette saison. Je reste dans le SAS arrivé. C Mazure et le médecin classificateur national viennent à ma rencontre pour m’annoncer que suite à l’observation de mon parcours en CAP, je suis classé PT4, c’est beaucoup de joie et de tristesse en même temps. Je me connais et je sais bien qu’en courant avec ma catégorie, c’était plus la même course.
C’est Y.Bourseaux qui est sacré champion de France dans ma catégorie (PT4) avec un temps total de 1:02:16 (il a fait 29:40 en vélo !!)
Pour ma part, je suis donc 6ème sur 10 en PT4 avec un temps total de 1:20:42 ( y a pas photo 🙂 ).
Natation: 14:49
Vélo: 37:00
CAP: 24:41 mon plus mauvais temps

Vraiment une super expérience qui m’aidera à mieux définir mes objectifs, et entrainements à venir, dans ce sport que j’ai découvert cette année et qui m’apporte beaucoup de bonheur. »

Les classements

Publicités
Catégories :Courses/Résultats
%d blogueurs aiment cette page :