Accueil > Courses/Résultats, revue de presse > Bike & Run d’Oberhausbergen 2014 dans les DNA

Bike & Run d’Oberhausbergen 2014 dans les DNA

24 novembre 2014

Voici un bien bel article des DNA concernant notre manifestation d’hier.

Bonne lecture!

Surprises dans la brume

L’ASPTT Strasbourg triathlon organisait hier à Oberhausbergen son 6e bike and run, cadre de la 4e manche de l’Alsace Cup et du championnat régional. Une édition marquée par le VC Eckwersheim, titré chez les messieurs et en mixte.

B&R Ober 2014Ludovic Cardona (à g.) et Martial Schmidt ont fait coup double hier à Oberhausbergen en remportant le titre régional et la 4 e manche de l’Alsace Cup. Photo DNA – Jean-Christophe Dorn

Le bike and run d’Oberhausbergen a, une nouvelle fois, été dantesque. Le froid et la neige avaient marqué la deuxième édition en 2010. De la sixième, on se rappellera de la boue et de la brume.

La boue a durci les conditions de course et joué quelques mauvais tours à certains équipages dans la dernière des trois boucles de la course Sprint (16km). De la brume sont, du coup, sorties quelques surprises à l’arrivée d’une épreuve transformée en une sorte de “bike and cross”.

« C’est le plus dur des bike and run et gagner le titre ici, c’est génial »

Alors qu’on pensait que Xavier Tupet et Pierre Joncheray, vainqueurs en 2013, filaient vers la victoire, ce n’est pas le duo de l’ASPTT Strasbourg qui s’est présenté en vainqueur sur la ligne mais Ludovic Cardone et Martial Schmidt du VC Eckwersheim.

« On voyait qu’ils étaient dans le dur dans les bosses. Chaque fois que Xavier prenait le vélo, on revenait », relate Martial Schmidt, vainqueur avec Alexis Diederle de la 1re manche de l’Alsace Cup à Niederbronn. « Du coup, j’ai fait l’effort pour revenir sur Pierre à vélo et on a fini par passer devant », précise Ludovic Cardona.

Le duo d’Eckwersheim, qui avait fait le choix (payant hier) de rouler avec un vélo de cyclo-cross et non un VTT, a donc fini par avaler Xavier Tupet et Pierre Joncheray. « Je n’ai pas réussi à pousser le vélo dans le troisième tour. Dans la bosse, je n’avais plus rien dans les jambes », avoue le premier nommé. « Ils ont été plus forts, plus habiles que nous sur le vélo, il n’y a rien à dire », ajoute son compère.

Cardona et Schmidt décrochent le titre en 54’17, avec quelque 50 secondes d’avance sur Tupet/Joncheray et un peu plus de deux minutes sur les juniors Nathan Guerbeur/Tom Lecomte (ASPTT Strasbourg). « C’est le plus dur des bike and run et gagner le titre ici, c’est génial », savoure Martial Schmidt.

Son coéquipier Alexis Diederle ne dira pas que c’est le plus dur de tous les bike and run alsaciens mais « le plus sélectif des quatre premières manches de l’Alsace Cup ». Il quitte tout de même la colline d’Oberhausbergen avec un énorme sourire. La cause : une victoire inattendue avec Estelle Lehmann.

Là aussi, on pensait qu’Hélène Froehlich et Jean Risser avaient course gagnée. Mais après une chute, Hélène Froehlich s’est embourbée, la boue entravant ensuite la chaîne de son VTT. « J’ai dû le porter et il fait mon poids ce machin », maudit la jeune femme, la ligne d’arrivée franchie en… troisième position. « On fait toute la course en tête, mais c’est comme ça, ça fait partie du sport », relativise son compagnon.

Une infortune qui a donc souri à Alexis Diederle et Estelle Lehmann, dans son élément pour sa première. « J’aime le cross et la boue », sourit la néophyte. Sur le podium, l’équipe mixte d’Eckwersheim devance Karine Schirer et Éric Weinbrenner (ASPTT Strasbourg) qui espéraient « déjà gagner en vétérans et taquiner les seniors ».

Sans surprise, leurs coéquipières Mélissa Lapp et Marion Lottmann (42es au scratch) remportent le titre féminin.

Par Cédric Cariou

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :