Accueil > GP Duathlon > L’ASPTT Strasbourg limite la casse sur la 3e manche de duathlon

L’ASPTT Strasbourg limite la casse sur la 3e manche de duathlon

12 juin 2016

Nouveauté dans le GP duathlon, un format CLM/équipe se présentait au programme de cette saison à Noyon pour la 3e étape de D1. Les règles sont relativement simples : il faut rester ensemble tout le long de la course et le chrono est pris sur le 3e élément (possibilité de  »sacrifier » 2 éléments). Jamais couru par l’équipe de l’ASPTT Strasbourg jusqu’à présent en duathlon car il est assez rare, les alsaciens avaient tout de même la possibilité de faire valoir leurs qualités cyclistes. Malheureusement Tom tombé malade après avoir remporté le triathlon d’Obernai manquait à l’appel et c’était un maillon fort en moins pour ce Grand Prix. Clément pu le dépanner en dernière minute et il s’est surpassé sur la première course à pied qu’ils ont achevé dans un chrono proche de Gonfreville qui remporte encore un fois la manche. Las, les choses se sont compliquées dès le début du vélo, Nicolas  tombait dans un virage rendu glissant par la pluie (nombreuses équipes se sont fait piégées à cet endroit) et l’équipe n’avait plus de marge de manœuvre car la blessure de Pierre et l’indisponibilité de Pascal avait empêché le club d’être au complet au départ…

WP_20160612_15_50_22_Pro

Nathan Jean et Clément se sont battus jusqu’au bout et terminent à la 10e place. C’est en deçà des espérances qui pouvait s’entrevoir après le podium réalisé à Gravelines mais le club strasbourgeois paie un peu son manque de densité et sa faible profondeur de banc sur un format où l’homogénéité est importante. Il limite la casse car l’addition aurait pu être plus salée si l’équipe n’avait été qu’à 3 au départ ou si un autre incident était parvenu…

Au classement général, la 3e place provisoire s’éloigne les poursuivants se rapprochent mais le Top 5 à la fin de la saison est toujours possible. Le joker est grillé et il faudra pour cela réitérer les performances de ce début de saison dès le 14 juillet à Gray.

La veille de cette compétition, l’équipe réserve a couru la finale de D3 avec pour seul objectif de prendre de l’expérience car la montée en D2 est interdite. L’effectif était amoindri également puisque Basile et Baptiste retenus par des impératifs scolaires, ce sont Dorian, Thomas Julien et Ludovic qui composaient l’équipe. Les 3 premiers cités ont fait une course à leur niveau et homogène ce coup ci puisqu’ils terminent respectivement 31 – 35 et 39e pour terminer 12e sur 16 équipes qualifiées. Ludovic trop juste à pied s’est fait prendre un tour dans le 2e vélo et n’a pas pu finir la course Gageons que ce format multi enchaînement leur a permis de progresser encore un petit peu en vue de la saison prochaine.

Tous les résultats http://www.prolivesport.fr/evenement/championnats-de-france-des-clubs-duathlon-2016-d1d2-etape-2-noyon_169/live.html#D3H

WP_20160611_17_51_15_Pro

Récit de Jean M première expérience en D1 :

Le format de la course assez particulier se caractérisait par un contre la montre par équipe avec un départ toutes les 4 minutes. Sur un format dynamique (3.7 cap-20km vélo-3.7cap) faisant la part belle aux équipes de rouleurs,  la stratégie de course était importante.

L’équipe composée de Nathan G, Nico W, Clément B et Jean M prenait un bon départ en CAP. Après une bonne transition, elle débutait la partie vélo sous les trombes d’eaux. Dans ce contexte difficile Nico W partait rapidement à la faute sur un virage. La locomotive Nathan G emmenait dans son sillage Clément et Jean pour terminer cette partie vélo  très délicate à trois en prenant le moins de risques possible. En effet, l’équipe devait impérativement finir avec trois coureurs pour terminer dans les points. La dernière cap fut globalement bien maîtrisée. Après un peu moins d’1 heure de course l’équipe prenait la dixième place de l’étape du jour.

L’essentiel était acquis, car au classement général l’ASPTT reste dans le top 5.

 

Publicités
Catégories :GP Duathlon
%d blogueurs aiment cette page :